Enregistrements musicaux à Fribourg i. Br., Leipzig et New York

Les morceaux au piano sont enregistrés par l'entreprise Welte entre 1905 et 1932 à Fribourg i. Br., Leipzig et New York. En 1910, elle enregistre des pianistes à Moscou et Saint-Pétersbourg, et en 1913 à Paris. En plus du studio d'enregistrement de Fribourg, l'entreprise Popper & Co. installe un studio à Leipzig, qui sert même de studio principal entre 1905 et 1909. La transformation des rouleaux enregistrés en rouleaux destinés à la vente se fait par contre uniquement à Fribourg i. Br. Au total, l'entreprise propose à ses clients jusqu'en 1932 quelque 5500 enregistrements, dont de nombreux arrangements d'opéras et d'opérettes, des symphonies, des morceaux plus légers, des rengaines, des marches et de la musique de danse. Beaucoup de rouleaux reproduisant des symphonies ont leur origine dans les rouleaux d'orchestrions, adaptés au nouvel écartement.

Pour les pianistes, il est intéressant d'enregistrer de la musique, ils ont là pour la première fois la possibilité de conserver pour la postérité leur propre interprétation dans une qualité de son parfaite. Le plus ancien pianiste pour lequel des enregistrements ont été conservés est Carl Reinecke, né en 1824. Son jeu donne un aperçu du style d'interprétation en vogue dans les premières décennies du 19e siècle. Parmi les autres interprètes célèbres citons notamment Wanda Landowska, Ignaz Jan Paderewski, Arthur Nikisch, Bernhard Stavenhagen, Yolanda Mérö, José Vianna da Motta, Josef Hofmann, Artur Schnabel, Edwin Fischer et Walter Gieseking.

De nombreux compositeurs interprètent leurs propres œuvres, par exemple Camille Saint-Saëns, Claude Debussy, Alexander Skrjabin, Alexander Glasunow, Max Reger, Edvard Grieg, Enrique Granados, Gabriel Fauré, Ruggiero Leoncavallo, Ferruccio Busoni, Paul Hindemith, Gustav Mahler, Richard Strauss et George Gershwin

Entre 1912 et 1915, une série d'organistes de renom de divers pays sont immortalisés sur des rouleaux d'orgues, peu de temps avant qu'ils soient enregistrés pour la première fois sur disque. Mentionnons Eugène Gigout, Clarance Eddy, Marco Enrico Bossi, Samuel Baldwin, William Faulkes, William Wolstenholme, Edwin Lemare, Alfred Hollins, Paul Hindermann, Herbert Walton, Harry Goss-Custard, Max Reger, Reginald Goss-Custard, Karl Straube, Alfred Sittard, Paul Mania, Joseph Bonnet, Marcel Dupré, Kurt Grosse et Günter Ramin.  

L'appareil d'enregistrement en fonction

Film 16 mm en couleur, tourné en 1960 à Tulare, Californie, par Mervin E. Fulton et son frère Conrad Fulton. On y met en service l'appareil d'enregistrement, à l'époque encore partiellement en état de marche, de l'entreprise Welte. Dernier de son espèce, cet appareil d'enregistrement est arrivé après bien des détours au Musée des automates à musique de Seewen SO

Der Aufnahmeapparat in Funktion
https://www.musikautomaten.ch/content/mma/fr/home/britannic-orgel/histoire-de-l-entreprise-welte/enregistrements-musicaux-a-fribourg-i--br---leipzig-et-new-york.html