Les collections

Collection du Musée des automates à musique

Le Musée des automates à musique possède une vaste collection de boîtes à musique suisses à cylindres et à disques, d'automates et d'instruments mécaniques. Ses archives abritent une dizaine de milliers d'objets (rouleaux, cylindres, disques perforés, etc.).

La plupart de ces objets proviennent de Suisse et de l'étranger voisin, mais aussi du reste de l'Europe et des Etats-Unis. La collection donne une image complète de l'industrie suisse des boîtes à musique, qui a prospéré pendant plus d'un siècle. Elle présente une variété de modèles sans égale au monde.

Le musée abrite également un choix incomparable d'instruments mécaniques destinés aux espaces publics (orgues de foire, orgues de Barbarie, orchestrions, automates de gare, etc.); on trouvait ces instruments sur les places publiques, dans les auberges ou, depuis le milieu du XIXe siècle, dans les gares. Il y avait cependant aussi des automates à musique chez les particuliers. A part la traditionnelle boîte à musique à cylindres, ceux-ci appréciaient la boîte à musique à disques et le piano mécanique, devenu à la fin du XIXe siècle l'objet de prestige par excellence de la bourgeoisie. Depuis le début du XXe siècle - et surtout après la Deuxième Guerre mondiale -, les automates mécaniques ont été remplacés par de nouveaux appareils - phonographes, gramophones, radios, etc.

En 2006, le Musée des automates à musique a pu reprendre la collection de phonographes et gramophones de la Grenette de Berthoud et dispose donc désormais d'une sélection représentative d'objets, mais qui n'est pas exposée en permanence. La collection du Musée des automates à musique est une des plus importantes du monde et n'a pas d'égale en Suisse. Elle est appelée à se développer tout en respectant ses critères, dont les principaux sont la meilleure qualité, la provenance suisse et la transparence de l'origine.

Collection de montres du Musée national suisse

A part sa propre collection de montres et de bijoux à mouvement musical, le Musée des automates à musique abrite aussi la collection de montres de la Confédération, qui est un prêt permanent du Musée national suisse. Cette collection comprend avant tout des montres et instruments scientifiques fabriqués en Suisse, mais aussi quelques spécimens d'origine étrangère, dont les auteurs étaient des maîtres horlogers suisses établis à l'étranger, comme Abraham-Louis Breguet ou Jost Bürgi.

https://www.musikautomaten.ch/content/mma/fr/home/museum/les-collections.html